Inhotim

 

Inhotim : c’est un havre de paix et de chaos où l’on peut prendre le temps ou courir; c’est un musée où les couloirs sont des allées de plantes exotiques d’appartement parisien mais en pleine santé et en 3, 4 ou 5 fois plus grandes, où les champs d’herbe te font sentir en pleine campagne, oú chaque banc est une invitation à flâner et où les bâtiments climatisés te font découvrir des mondes et des délires d’artistes. Cette atmosphère féerique grâce à laquelle tu entres volontiers dans le délire de l’artiste, car si tu n’as pas aime, le délire sera absorbé par la nature que tu traverses. Tu te demandes comment tu réagiras lors de la prochaine exposition parisienne enfermée. Probablement, tu demanderas au gardien où se sont les couloirs de chlorophylle pour te laver l’esprit ou l’œil. Ou lorsque tu seras perdue dans la campagne au lieu de demander ton chemin tu demanderas où est l’artiste. Ici tout est « art – bre » où la culture rencontre la culture où le beau appelle le beau. Expliquer chaque trajet chaque artiste est impossible c’est un bel ensemble de belles rencontres, où ton oeil transforme tout en art et tu vois que la vie est belle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Current month ye@r day *